La Thaïlande se prépare à mettre en place un visa à entrées multiples valable six mois, pour relancer le tourisme.

Le ministre du Tourisme Kobkarn Wattanavrangkul a déclaré hier que le premier ministre Prayut Chan-o-Cha avait donné le feu vert à ce nouveau type de visa, une proposition qui devrait entrer en vigueur dans les 60 jours après avoir reçu l’approbation du Cabinet.

Le gouvernement a prévu pour le moment de facturer 5000 baht (environ 130 euros) pour ce visa valable six mois.

Actuellement, les citoyens d’une trentaine de pays peuvent entrer gratuitement dans le Royaume sans visa pour une durée de 30 jours : il s’agit en réalité d’une exemption de visa qui ne nécessite aucune démarche préalable.

Mais certains autres ressortissants doivent encore payer 1000 baht pour obtenir un visa avec une entrée unique, toujours pour une durée limitée à 30 jours.

Ce nouveau visa devrait permettre à ses détenteurs de rentrer et de sortir de Thaïlande plus d’une fois : une facilité similaire à ce qui est déjà appliqué par de nombreux autres pays.

Le tourisme est la seule industrie qui a constamment poursuivi sa croissance au cours des dernières années, alors que d’autres secteurs souffrent encore du ralentissement économique mondial.
Un objectif de 28 millions de touristes

La Thaïlande a prévu d’accueillir 28 millions de touristes cette année : un objectif qui semble réaliste compte tenu du fait que le mois dernier a enregistré 2,6 millions d’arrivées, soit une hausse de 37 % par rapport au même mois l’an dernier. La Chine et la Malaisie ont à nouveau figuré en tête des sources les plus importantes.

La semaine dernière, la Thaïlande et le Myanmar ont également convenu de renoncer à des visas d’entrée réciproques  dans les grands aéroports pour les citoyens des deux nations voyageant  entre les deux pays par avion pour une durée limitée à 14 jours.

Leave a Reply